La revue K@iros

K@iros symbolise le temps de l’occasion opportune. Dans une société où l’urgence semble dicter la conduite des acteurs individuels et organisationnels, les fondateurs de cette revue transdisciplinaire souhaitaient prendre le temps de tirer parti des synergies d’un environnement scientifique pluridisciplinaire.

Le site internet : [http://kairos.univ-bpclermont.fr/]

Une revue interdisciplinaire

Chaque numéro est construit autour d’un dossier thématique. Des dossiers qui associent systématiquement les approches des deux disciplines. L’une de ces deux disciplines relèvera soit des Sciences de l’information et de la communication (CNU section 71) soit des civilisations étrangères (anglais - 11, allemand - 12, espagnol - 14). La deuxième discipline pourra relever d’un autre champ disciplinaire (histoire, sciences de gestion, philosophie, littérature, psychologie sociale, sociologie, linguistique, etc.), discipline invitée qui variera au fil des numéros.

Parallèlement, tous les numéros soumettent à l’analyse croisée des questions de société contemporaine traditionnellement traitées de manière cloisonnée. Ils se fondent sur l’observation et l’analyse de phénomènes transversaux en lien avec les nouvelles technologies. Ainsi, tout numéro développe à la fois une problématique favorisant la discussion entre disciplines et l’émergence de résultats scientifiques novateurs.

Une revue hypermédia

Sur le plan éditorial, l’intégration d’éléments graphiques, audiovisuels et interactifs enrichit le support et établit un dialogue entre lecteurs et auteurs. Ainsi, le format du texte numérique est complété par des hyperliens et des fichiers multimédias. Cette revue est également consultable sous forme d’e-book et sur smartphone.

Une revue internationale

Prônant une ouverture résolument internationale, le comité scientifique de la revue K@iros est composé d’enseignants-chercheurs de huit pays. En outre, une place importante est accordée aux articles rédigés en plusieurs langues dans chaque numéro (français, anglais, espagnol, allemand).

Rédaction en chef :

  • Olivia SALMON-MONVIOLA, MCF en études ibériques 14e section
  • Sébastien ROUQUETTE, PU en Sciences de l’information et de la communication, 71e section

Comité de rédaction :

  • ABAÏDI, Mohamaed-Salah,chercheur associé de Communication et sociétés, UCA
  • BERNARD, Agnès, Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, UCA
  • CHAUZAL-LARGUIER, Christelle, Maître de conférences en Sciences de gestion, UCA
  • GUILLAUMOND, Julien, Maître de conférences en études anglais, UCA

A télécharger